Navigation
Contact et liens
Archives

Social Capital

description

L'actualité du capital social, de la vie en société et des options de société.

description
- Définition du capital social Ethique - 02-12-2006 - TSCF

social capital 2

Le capital social est un concept clé en psychologie sociale, sociologie, économie et science politique.

Quoique sa définition et sa mesure aient fait couler beaucoup d’encre (ce qui contribue bien sûr à l’intérêt qui est porté au concept…), il a pu être clairement défini par «la valeur collective de toutes les normes et relations sociales permettant la coordination d’actions en vue d’atteindre des objectifs communs» (James Coleman) ou comme un «ensemble d’attitudes et de dispositions mentales favorisant la coopération dans la vie sociale» (Patrick Hunout). En ce sens, il est très proche de l’esprit de communauté et joue un rôle fort dans la cohésion sociale.

La création de capital social peut commencer avec la civilité et le respect des règles de politesse (étape élémentaire de la reconnaissance de l’autre), se poursuivre par la socialisation et la participation à des associations, clubs ou charités, et se prolonger dans la participation électorale et l’engagement civique. Le chercheur américain Robert Putnam a clairement relié l’évolution de l’engagement civique et celle du capital social, en montrant comment le déclin massif de la participation électorale et de la vie associative affecte la démocratie américaine.

Mais il a pu aussi être montré que le capital social joue un grand rôle dans la vie économique. Très présent dans les pays d’Europe du Nord et asiatiques, l’esprit de communauté élève le niveau général de confiance, favorise le sens du compromis dans les affaires publiques et les relations commerciales, renforce la disposition à négocier, facilite les coordinations organisationnelles, et entraîne l’adoption de processus de décision concertée. Il a pu favoriser une meilleure conciliation de l’économique et du social et contribue à expliquer la réussite à long terme de ces économies. Il sous-tend et inspire l’économie sociale de marché, qu’on a pu aussi appeler le « capitalisme rhénan ».

Enfin, le degré de capital social influence la santé mentale de la population en ce sens qu’un niveau élevé de capital social implique la possession de repères stables et de valeurs communes et ainsi améliore la prédictibilité et la stabilité de l’univers social. Or il a été démontré depuis les débuts de la sociologie que ces facteurs ont une influence mesurable sur les taux de suicide et les désordres dépressifs majeurs.


(3.2/5 - 66 Votes)
Home

- Créer la confiance: construire le capital social au quotidien

Index
Liste de catégories
Liste de tags

Feed Entries